Soins palliatifs à domicile : Traitement

Traitement 

Il est préférable de parler de conduite à tenir plutôt que de traitement, bien évidemment.L'attitude la plus logique au cours de l'accompagnement en fin de vie consiste à réellement accompagner le patient. Cela signifie, marcher avec lui en lui donnant la main, en lui laissant choisir son chemin et sa façon de mourir.Cela signifie également tout simplement être à l'aise avec lui, être soi-même, chaleureux, tendre, détendu et surtout serein.L'écoute est primordiale mais pas toujours facile. Celle-ci doit venir du coeur, il faut être sincère.Il faut également savoir laisser le mourant exprimer ses pensées, ses peurs et ses émotions. Sensibilité, chaleur, amour mais aussi humour, tendresse mais pas forcément tristesse sont nécessaires.Il faut, d'autre part, savoir accepter la personne, son vécu, la réalité des choses, sans essayer de rien changer, sans tenter quoi que ce soit d'impossible, d'irréalisable sur le plan technique, accepter simplement la mort qui approche.Il semble exister une règle qui n'est pas toujours aisée d'appliquer, c'est celle d'être proche de la personne, en essayant de se mettre à sa place c'est-à-dire de comprendre, percevoir les choses dont la personne en fin de vie a besoin.Pragmatiquement, le meilleur soin est le contact. Simplement passer la main sur le front, prendre la main, caresser tendrement et surtout prendre son temps sont quelquefois suffisants.Les médicaments anxiolytiques (destinés à combattre l'anxiété) ne doivent pas être systématiquement prescrits. En effet, et tout particulièrement en ce qui concerne les sédatifs, il est nécessaire de veiller à ce que le patient garde une vigilance la meilleure possible de façon à préserver la communication avec son entourage.

Aucun commentaire pour "Soins palliatifs à domicile"

Commentez l'article "Soins palliatifs à domicile"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.