Signe du ballottement : Symptômes

1

Symptômes 

Une ascite peu importante n'est pas décelable spontanément. Pour la mettre en évidence, il est nécessaire de pratiquer une ponction (prélèvement) ou une échographie abdominale. Par contre, une ascite volumineuse provoque :

  • Une distension de la cavité abdominale visible par un gonflement de l'abdomen et qui va en augmentant.
  • Une augmentation de poids.

Plus souvent, une ascite majeure entraîne :

  • Une anorexie (perte d'appétit).
  • Des nausées.
  • Une gêne respiratoire.
  • Un épanchement pleural.
  • Des palpitations (peu fréquentes).
  • Une augmentation de l'abdomen portant également le nom de batracien (en anglais frog belly). Il s'agit le plus souvent d'une ascite ancienne se caractérisant par un élargissement des parties latérales, faisant ressembler l'abdomen du patient à un ventre de grenouille.

Physiopathologie 

Le signe du ballottement est le plus souvent retrouvé en présence d'ascite, c'est-à-dire d'accumulation de liquide dans la cavité du péritoine (enveloppe qui tapisse l'intérieur de la cavité abdominale). Dans la majorité des cas, soit environ 90 %, l'ascite est due à  :

  • Une cirrhose.
  • Un cancer.
  • Une insuffisance cardiaque.
  • Une tuberculose.

Le péritoine est constitué d'une membrane, appelée séreuse, qui tapisse la cavité abdominale et l'extérieur des viscères contenus par cette cavité. Elle est formée de deux feuillets :

  • Le feuillet viscéral (qui adhère aux organes).
  • Le feuillet pariétal (qui est contre la paroi de la cavité abdominale).

Entre ces deux feuillets, il existe un espace qualifié de virtuel, permettant la mobilité de l'un sur l'autre. C'est l'excès de liquide entre ces deux membranes constituant le péritoine qui est à l'origine de l'ascite.

Aucun commentaire pour "Signe du ballottement"

Commentez l'article "Signe du ballottement"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.