Signe de Brock : Symptômes

1

Physiopathologie 

Le signe de Kernig traduit l'impossibilité pour un individu d'étendre la jambe sur la cuisse en raison d'une atteinte des méninges (membranes de recouvrement et de protection du système nerveux central).

Aucun commentaire pour "Signe de Brock"

Commentez l'article "Signe de Brock"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.