Shigellose : Symptômes

1

Symptômes 

Les symptômes d'une shigellose sont :

  • Fièvre transitoire de 24 à 48 heures
  • Diarrhée liquide modérée à sévère et aqueuse évoluant vers une diarrhée sanglante, et une dysenterie (diarrhée accompagnée de glaires, de douleurs, de pus, et de sang). La dysenterie se caractérise par des selles fréquentes pouvant aller jusqu’à 30 par jour, parfois associées à des crampes abdominales, et à un ténesme qui est une contracture douloureuse, avec sensation de brûlure et envie constante d’aller à la selle, ou d’uriner. Cette sensation se situe au niveau de l’anus, et ou du col de la vessie, avant ou après l’évacuation du rectum, ou de la vessie. Cette évacuation est le plus souvent constituée de glaires, de pus, et parfois de sang. Le syndrome dysenterique est plus important quand il existe une infection par shigella dysenteriae de type 1, et shigella flexneri.
  • Une hyperthermie (élévation de la température) tout particulièrement chez l’enfant. Celle-ci est susceptible d’atteindre 40 à 41°, et est parfois responsable de convulsions fébriles (convulsions dues à la fièvre).

Physiopathologie 

Les shigella se caractérisent par la présence de l'antigène des surfaces somatiques O, et par leur mode de fermentation des hydrates de carbone. 

D'autre part, elles ont une capacité à envahir les cellules recouvrant l'intestin, et à provoquer des infections et des maladies chez l'homme, même en quantité très faible (quelques centaines à quelques milliers de micro-organismes).

Après leur ingestion par voie orale, les bactéries shigella ont une capacité à survivre plus importante par rapport aux autres bactéries du système digestif à l’intérieur du milieu acide que constitue cette atmosphère. Elles envahissent ensuite les cellules, formant le revêtement épithélial de la paroi de l’intestin, et disséminent ainsi de cellules en cellule. Elles mettent en place un mécanisme qui leur permet d’échapper aux défenses immunitaires de l’organisme, et leur multiplication entraîne des lésions ainsi que la mort, ce qui aboutit à la survenue d’ulcères des muqueuses (couche de cellules recouvrant l’intérieur des organes creux en général) très caractéristiques.

Il existe une autre propriété qui vient renforcer la virulence de cette bactérie, il s’agit de la toxine Shiga (Shigella dysenteriae) qui est codée par le gène stx régulé par le fer. Deux nouvelles entérotoxines de shigella, ShET-1 et –2 sont décrites actuellment. Shigella est à l’origine d’une immunité dont la nature n’est pas connue avec précision. 

Forum : discussions concernant "Shigellose"

  • ... Qui peut m'expliquer lien entre cortisol, aldostérone,et tsh??? ... la prise de sang, je connais les termes sauf cortisol et aldostérone. J'ai une TSH à 4,58 (normes 0,27 à 4,20), antériorité ...
  • Aldostérone sérique (help) ... Bonjour, je viens de recevoir mes résultats de taux d'aldostérone sérique, position debout : 1990 pmol/l (717 pg/ml), valeurs de ...
  • aldostérone sérique (help) ... post... je viens de recevoir mes résultats de taux d'aldostérone sérique, position debout : 1990 pmol/l (717 pg/ml), valeurs de ...
  • ... 67 norme 40 à220 potassium 63 norme 25 à125 aldostérone sang debout : 244 pmol/l norme 83 à985 aldostérone urine 204.7 nmol/l norme 3.9 à 55.5 activité rénine ...
  • ... endocrino ; après prise de sang et urines, on a un taux d'aldostérone complètement nul et un sodium élevé !!! De plus on trouve une ... endocrino n'y comprend plus rien, d'autant plus que si l'aldostérone est quasi nulle, je devrais avoir une chute du sodium ! Qqn ...
Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Shigellose"

Commentez l'article "Shigellose"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.