Sélénium (Se) : Symptômes

Physiopathologie 

Dans l'organisme, le sélénium est présent dans certaines enzymes. Ses indications thérapeutiques sont : 

  • Antifongique.
  • Antipelliculaire.

Les apports quotidiens recommandés en sélénium sont d'environ 50 à 70 microgrammes. Cet oligo-élément se trouve essentiellement dans :

  • Les produits provenant de la mer.
  • Le foie.
  • Les rognons.

Le sélénium intervient essentiellement dans la composition des enzymes qui agissent sur le glutathion, qui est une substance permettant de protéger les cellules contre le pouvoir oxydant des radicaux libres.

Les carences sont exceptionnelles, et se voient essentiellement dans quelques pays, ou au cours de certaines pathologies traitées par perfusion. Le patient présente alors, un risque de survenue de maladie cardio-vasculaire et de cancer. En ce qui concerne la baisse de sélénium chez les malades atteints de cardiomyopathie, on constate que l'effondrement de celui-ci, entrave la synthèse des prostaglandines, favorisant de ce fait, l'agrégation des plaquettes. Certaines équipes médicales estiment que cette baisse, augmente le risque d'infarctus, et de thrombose, c'est-à-dire de survenue de caillots sanguins dans les vaisseaux.

Les carences en sélénium, peuvent entraîner l'apparition de myalgies, c'est-à-dire de douleurs musculaires.

Le syndrome de Keshan est un ensemble de symptômes, décrits dans la province de Chine portant le même nom. Dans cette région, le sol et les eaux, sont pauvres en sélénium. Les symptômes présentés par les patients, sont avant tout :

  • Une myocardiopathie congestive de l'enfance avec des foyers de nécrose (destruction plus ou moins étendue des tissus).
  • Une atteinte du myocarde, c'est-à-dire du muscle cardiaque proprement dit, se caractérisant par une perte d'élasticité de celui-ci (fibrose).

Il semble que le virus coxsackie B, soit le responsable associé à une carence en sélénium. Le fait d'apporter 50 à 150 µg par jour de sélénium, suffit à faire cesser les symptômes.

En rhumatologie, certaines maladies rhumatismales, semblent s'accompagner d'une carence en sélénium. Le glutathion peroxydase, qui dépend du sélénium bloque en effet la synthèse des principaux médiateurs de l'inflammation.

Pour résumer, à chaque fois qu'une pathologie est susceptible d'entraîner une production accrue de radicaux libres provoquant des lésions des cellules, et une augmentation des médiateurs inflammatoires, tels que les cytokines, le sélénium est susceptible de jouer un rôle protecteur. Il s'agit essentiellement :

  • De septicémie.
  • Des brûlures.
  • De chocs.
  • De certains traumatismes.
  • Dans l'alcoolisme (cirrhose).
  • La cataracte.
  • Les anémies d'origine hémolytique (éclatement des globules rouges).
  • Les arthrites (inflammations des articulations).
  • Certaines pathologies de la grossesse (décollement prématuré du placenta).
  • Certaines intoxications médicamenteuses ou autres.
  • Dans le vieillissement prématuré.
  • La sclérose en plaques.
  • L'insuffisance cardiaque.
  • La mucoviscidose.
  • La réaction inflammatoire.

Le sélénium, très connu comme oligo-élément indispensable à la protection de l'organisme contre les effets des corps gras, est moins connu pour ses effets délétères, et les intoxications possibles qu'il peut entraîner.

Le sélénium est un métal utilisé dans l'industrie du verre et de la porcelaine. Il rentre dans la constitution de certains liquides utilisés par les photographes, dont l'inhalation des vapeurs, ou la manipulation des sels peuvent causer une irritation sévère des voies aériennes, pouvant aller jusqu'à l'oedème aigu du poumon. Ce dernier, se caractérise par un envahissement des alvéoles pulmonaires par du plasma sanguin (partie liquidienne du sang), dans lequel baignent les cellules sanguines, qui ont traversé la paroi des poumons. La prévention, est le meilleur traitement d'une éventuelle intoxication par le sélénium. Le port d'un masque, ainsi qu'une aération convenable dans la pièce où se fait la manipulation des produits contenant du sélénium, en constituent les principaux moyens.

Forum : discussions concernant "Sélénium (Se)"

  • Polysplénie? ... qui serais aussi dans mon cas, sauf les tres rares cas de polysplénie que je ne trouve pas rassurant. Es que quelqu'un pourrais ...
  • Polysplénie? ... qui serais aussi dans mon cas, sauf les tres rares cas de polysplénie que je ne trouve pas rassurant. Es que quelqu'un pourrais ...
Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Sélénium (Se)"

Commentez l'article "Sélénium (Se)"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.