Sécrétion : Examen médical

1

Technique médicale 

L'épreuve de la sécrétine de Chiray, étudiée en 1926, et plus guère utilisée consistait à injecter dans la circulation veineuse de la sécrétine qui a été au préalable purifiée. Ceci a entraînait un écoulement particulièrement abondant de suc pancréatique et de bile. Ces substances  étaientn recueillies  par une sonde  placée dans le duodénum. Ce phénomène avait pour conséquence de calmer la douleur spontanée ou provoquée, siégeant au niveau de l'épigastre (au-dessus du nombril) et survenant au cours de certaines maladies du pancréas. Certains spécialistes en gastro-entérologie associaient une injection intraveineuse de sécrétine à celle de pancréozymine afin de stimuler la sécrétion pancréatique.

Aucun commentaire pour "Sécrétion"

Commentez l'article "Sécrétion"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.