Rhinite chronique allergique : Traitement

1

Traitement 

Les traitements de la rhinite chronique sont :

  • Les décongestionnants : un effort relativement violent entraîne la libération de catécholamines (hormones circulant dans le sang à l’état naturel), susceptibles de décongestionner naturellement les muqueuses nasales.
    • L'élimination des allergènes : climatiseur avec filtres adaptés pendant la période de pollinisation.
    • L'élimination des tapis et moquettes.
    • L'éloignement des animaux de compagnie.
    • La literie doit être adaptée, et constituée de matières synthétiques, non allergéniques.
  • Les antihistaminiques agissent contre l'histamine, provoquant les symptômes de l'allergie :
    • Ecoulement nasal.
    • Eternuements.
    • Picotement des yeux et de la gorge.
  • Les corticostéroïdes (médicaments anti-inflammatoires, de nature hormonale bloquant la réaction allergique).
  • Le cromoglycate disodique (s’administre en nébulisation) agit en empêchant la production d'histamine et d'autres médiateurs.
  • La désensibilisation : injection sur une longue période, de petites doses progressivement croissantes, de la substance allergène. Cette technique ne donne pas toujours de bons résultats, et s’avère même parfois complètement inefficace. Elle comporte de plus des inconvénients, particulièrement le risque de choc anaphylactique (voir plus haut) parfois grave, nécessitant de la part du médecin, la possession de matériel de réanimation adéquat, à proximité (adrénaline, oxygène, cortisone). Il est donc préférable de demander aux médecins, avant de commencer une cure de désensibilisation, s’il a à sa disposition le matériel adapté à ce type de technique.
  • L'utilisation de corticoïdes (cortisone) par voie orale (sous forme de comprimés), ne doit être réservée qu’aux rhumes des foins gravissimes, et ne pas dépasser 2 semaines.
  • Les traitements "naturels" :
    • Plantain (Plantago major et Plantago lanceolata).
    • Apigénine (flavonoïde) : elle posséderait un effet anti-inflammatoire.
    • Oeufs de caille.

Aucun commentaire pour "Rhinite chronique allergique"

Commentez l'article "Rhinite chronique allergique"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.