Régime au cours des diarrhées : Traitement

Traitement 

Avant tout la prescription d'un régime riche en protéines est nécessaire. Il doit, d'autre part, satisfaire aux besoins nutritifs et caloriques du patient qu'il est souvent primordial d'augmenter chez les patients qui ont perdu, à cause de leur diarrhée chronique (s'étalant dans le temps) des protéines, des minéraux, des vitamines, des oligo-éléments et des électrolytes. Il s'agit principalement, en ce qui concerne les sels minéraux, de calcium et de fer. On entend par électrolytes essentiellement le sodium et le potassium. Insistons sur d'éventuelles carences vitaminiques qu'il sera nécessaire de compenser.

Les boissons conseillées au cours des diarrhées chroniques doivent être administrées en quantité faible mais fréquemment. Il s'agit d'eaux minérales non gazeuses, de jus de fruits sucrés que l'on a préalablement allongés d'eau.

Les laitages sont le plus souvent au centre d'une polémique. Faut-il utiliser les laitages étant donné l'intolérance d'un grand nombre d'individus vis-à-vis de ces substances provenant du lait de la vache? Dans l'affirmative, il s'agira de lait entier écrémé, de crème fraîche, de beurre, de yaourt et de fromage blanc. Beaucoup de diététiciens, à l'heure actuelle, préfèrent ne pas introduire les laitages surtout quand il s'agit de laitages provenant de la vache.

En ce qui concerne les protéines, il faut privilégier le boeuf et en particulier les morceaux tendres de cet animal. Le mouton, la volaille, le poisson, le veau et les oeufs à la coque, en particulier, sont également conseillés.

En ce qui concerne le poisson celui-ci doit être grillé ou bouilli.

Le patient pourra absorber du pain blanc mais plutôt un peu rassis (pain qui n'est plus frais) ou grillé.
Les autres céréales, le riz, la semoule, les pâtes, tapioca, le maïs, le gruau d'avoine sont autorisées.

Les légumes, en particulier la pomme de terre bouillie ou en purée ainsi que les légumes mais nons fibreux et en purée ou à l'étuve peuvent être consommés par le patient.

Nous avons insisté sur le fait, qu'au cours du régime dans les diarrhées chroniques, il était nécessaire de compenser les pertes en électrolytes et en particulier en potassium. L'apport de légumes riches en potassium est susceptible de combattre l'hypokaliémie c'est-à-dire la perte de potassium. Parmi les fruits et les légumes les plus riches en potassium citons l'avocat, le céleri, le fenouil, les carottes, la rave.

La banane, l'orange et l'abricot qui sont particulièrement riches en potassium permettent de prévenir la diminution du taux de potassium dans le sang c'est-à-dire la kaliémie.

Les substances sucrées peuvent apporter des calories intéressantes et immédiates. Il se pose toujours le problème des desserts lactés et de leur éventuelle intolérance chez certains patients. Le miel et les compotes de fruits et les fruits secs sont conseillés en petites quantités.

On trouve en pharmacie certaines préparations contenant de grande variété de vitamines, il s'agit des préparations polyvitaminiques polyvitaminés. Elles sont le plus souvent indiquées étant donné les carences vitaminiques entraînées par certaines diarrhées chroniques. Il est nécessaire de savoir que de nombreuses préparations polyvitaminés ne contiennent pas de vitamine B12 ni d'acide folique voire de vitamine K, il est donc nécessaire d'en apporter aux patients sous une autre forme d'où l'intérêt des fruits secs par exemple.

Aucun commentaire pour "Régime au cours des diarrhées"

Commentez l'article "Régime au cours des diarrhées"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.