Régime après un jeûne prolongé : Examen médical

Technique médicale 

Pour un individu particulièrement dénutri (grand dénutri), l'alimentation des trois premiers jours va consister à administrer 1500 à 2000 ml de lait écrémé  (à condition qu'il n'y ait pas d'intolérance digestive) avec 50 g de sucre et des vitamines comportant de l'acide ascorbique, à hauteur de 100 mg, de l'acide nicotinique dont la quantité sera comprise entre 10 et 50 mg et de la riboflavine à hauteur de 5 mg.

Il s'agit d'un régime qui apporte environ 1000 kcal et qui sera augmenté progressivement de 200 kcal par jour afin d'arriver environ à 2000 kcal par jour au bout d'une semaine.

Par la suite, il est possible de réintroduire une alimentation presque normale comportant des oeufs, du pain, des potages (à base de farineux) et des protéines jusqu'à 150 g par jour.

Si l'on constate que le patient présente une hypophosphorémie modérée ou plus intense, il est nécessaire, par intraveineuse, d'apporter du phosphore.

Aucun commentaire pour "Régime après un jeûne prolongé"

Commentez l'article "Régime après un jeûne prolongé"