Réflexe tricipital : Symptômes

1

Physiologie 

Le terme de réflexe désigne le mécanisme se caractérisant par une réponse motrice (entraînant un mouvement) breve, instantanée et involontaire de l'organisme, grâce à une action du système nerveux. Ces réponses sont secondaires à une stimulation sensitive. La réponse sensitive est en rapport avec les sensations transmises par les nerfs sensitifs par l'intermédiaire des terminaisons nerveuses.

L'exemple des réflexes le plus connu du grand public est celui du réflexe rotulien qui consiste à frapper d'un coup bref mais suffisamment violent le tendon situé en dessous de la rotule. Ce geste entraîne un redressement de la jambe quand l'individu concerné n'oppose aucune résistance, et ne présente pas d'atteinte du système nerveux.

Physiopathologie 

La diminution ou l'abolition d'un réflexe, de façon générale laisse suspecter une lésion musculaire, ou une lésion du système nerveux central.

Aucun commentaire pour "Réflexe tricipital"

Commentez l'article "Réflexe tricipital"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.