Rate : Examen médical

Examen médical 

L'échographie et le scanner permettent une exploration de la rate.

La ponction et la biopsie ne peuvent pas se pratiquer. En effet, la rate est particulièrement fragile et friable.

La scintigraphie de la rate se réalise après avoir effectué un marquage des globules rouges à l'aide d'un isotope radioactif.

Ceci permet de mesurer le degré de séquestration des globules rouges par la rate.

Consultation médecin 

L'échographie de la rate est un examen particulièrement utile et d'autre part non invasif. Le terme invasif signifie qu'il s'agit d'un examen non dangereux, et au cours duquel, il n'est pas nécessaire de franchir la barrière cutanée et de pénétrer l'intérieur de l'abdomen pour visualiser la rate. La sonde est positionnée par l'échographiste, c'est-à-dire le médecin, qui effectue l'échographie au niveau d'un espace intercostal (entre les cotes) en utilisant une échographie à l'échelle de gris

D'autre part, la vascularisation est également mise en évidence, en utilisant le doppler

La rate, sur les images obtenues en échographie, apparaît de manière uniforme. On constate d'autre part, des vaisseaux que l'on voit sous la forme de rayons de roue, qui converge vers le hile, c'est-à-dire  l'entrée des vaisseaux (artères et veines). Chez certains patients on constate la présence de ce que les spécialistes en gastro-entérologie, appellent la rate accessoire.

L'échographie permet également de les identifier. Il s'agit d'une sorte de malformation congénitale que les médecins appellent variation congénitale, elle est relativement fréquente. L'augmentation du volume (splénomégalie) est aisément identifiable également par l'échographie.

Il existe d'autres images échographiques « anormales » comme par exemple, des masses, qui sont localisées au niveau de la rate. Il peut s'agir entre autres, des formations anatomiques d'allure kystique, plus ou moins solides ou, l'on préfère, plus ou moins liquide. Il est également possible, grâce à l'échographie, de mettre en évidence la présence de calcifications, ou d'épaississement de la paroi de la rate, ainsi que des débris d'allure kystique, de gaz se trouvant à l'intérieur de la rate.

Les calcifications granulomateuses, ainsi que l'infarctus de la rate, et l'hémangiome caverneux sont particulièrement typiques à l'échographie et sont facilement mis en évidence. L'échographie permet également de détecter les traumatismes spléniques (de la rate). L'échographie est particulièrement intéressante, comme examen complémentaire pour la mise en évidence des structures anatomiques dont nous venons de parler, cet examen complémentaire permet de suivre l'évolution de certaines lésions spléniques, comme par exemple les traumatismes de la rate qui sont détectés grâce à l'échographie ou à la tomodensitométrie autorisant du même coup le suivi thérapeutique (surtout chirurgicale) du patient.

Technique médicale 

Le terme splénectomie, du grec splên : rate et ektomê, ablation, en anglais splenectomy, désigne l'ablation de la rate.

Cette opération est nécessaire au cours de certaines maladies, dont par exemple :

  • L'anémie hémolytique familiale de Debler qui est une anémie hémolytique.
  • Hypochrome (avec une diminution du taux de fer dans le sang) de nature familiale et très rare. L'examen du patient montre, au cours de cette pathologie hématologique (maladie du sang), une hépatosplénomégalie (augmentation du volume de la rate du foie), et des troubles de la croissance. Ces symptômes sont sans doute le résultat d'un hypersplénisme (activité trop importante de la rate) constitutionnel primitif. 

1 commentaire pour "Rate"

Portrait de NathMess
J'aime 0

La rate, petit organe qu'on oublie facilement mais très utile pour notre corps. Prenez en soin

Commentez l'article "Rate"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.