Pyoderma gangrenosum : Symptômes

1

Physiopathologie 

Le pyoderma gangrenousum débute par une plaque de coloration rouge, sur laquelle se développent des pustules de nature inflammatoire (petite lésion de la peau contenant du pus). Elles se réunissent pour former un grand ulcère caractérisé par une légère surélévation dure, à bord pourpre. Parfois, la lésion est végétante ou bulleuse.

La lésion de départ serait due à une hypoxie tissulaire (diminution de l'oxygénation des tissus), secondaire à une insuffisance de circulation sanguine provoquée par une pression quelconque. Cette lésion entraîne un ulcère (plaie plus ou moins profonde de la peau) qui va subir une réinfection secondaire par les microbes présents sur la peau et dans le système digestif. La lésion typique du pyoderma gangrenosum se situe à la face antérieure (avant) et latérale des tibias. 

Le pyoderma gangrenosum peut s'observer sans autre maladie sous-jacente, mais il est généralement associé à une des pathologies suivantes :

  • Arthrite (inflammation des articulations).
  • Maladie inflammatoire de l'intestin (rectocolite hémorragique, maladie de Crohn).
  • Déficit immunitaire, y compris celui de l'infection à VIH (sida).
  • Leucémies.

Aucun commentaire pour "Pyoderma gangrenosum"

Commentez l'article "Pyoderma gangrenosum"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.