Pygalgie : Cause

Cause 

  • La pygalgie peut également être le résultat d'une atteinte des articulations sacroiliaques (entre le sacrum hélium) surtout quand il s'agit d'un rhumatisme inflammatoire (c'est le cas pour la périarthrite postérieure de la hanche) ou d'un rhumatisme dégénératif (arthrose). Enfin, plus rarement, la pygalgie est due à une atteinte musculaire (myosite ossifiante quelquefois).
  • Une tumeur, un arrachement osseux (apophyse de la tubérosité ischiatique)
  • Une inflammation d'une bourse séreuse et en particulier la bursite ischioglutéale
  • Un anévrisme de la fessière ou de l'artère glutéal supérieure peut également aboutir à l'apparition d'une pygalgie.
  • Les autres causes, plus rare, de pygalgie sont :
    • La hernie ischiatique ou périnéale.
    • Le syndrome du carrefour ischiatique.
    • Le syndrome du muscle piriforme.
    • Le syndrome de Leriche.
    • Les sciatiques atypiques surtout pour les formes cataméniales de l'endométriose.
    • Les coccygodynies (douleur du coccyx).

Aucun commentaire pour "Pygalgie"

Commentez l'article "Pygalgie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.