Purpura rhumatoïde de Schönlein-Henoch : Symptômes

1

Symptômes 

Les symptômes du début de la maladie se caractérisent par :

  • Une infection de la zone otorhinolaryngologique en particulier mais aussi de l'appareil respiratoire.
  • Une asthénie (fatigue importante).
  • Une fièvre légère.
  • Une anorexie (perte de l'appétit).
  • Des troubles digestifs : nausées, vomissements, diarrhées.

Puis apparaissent (trois semaines après à peu près) :

  • Des éruptions cutanées siégeant essentiellement aux membres inférieurs et au visage, les membres supérieurs et le restant du corps étant plus rarement atteints (sauf les coudes). Généralement, ces éruptions cutanées apparaissent par poussées et sont souvent déclenchées par l'orthostatisme (position debout).
  • Un purpura qui est un écoulement anormal de sang au niveau de la peau. Il ne doit pas être confondu avec une ecchymose, qui est une marque cutanée de couleur bleu-noir, puis violacée, tirant sur le vert ou jaunâtre. Ce purpura est localisé au niveau des faces d'extension des membres inférieurs, quelquefois au niveau des avant-bras. Le plus souvent le purpura est (coloration tirant sur le rose-rouge), précédé ou accompagné d'urticaire. Il dure à peu près trois semaines.
  • Des taches pourpres à type de pétéchies (petites taches cutanées rouge violacée, dues à une infiltration de sang sous la peau) présentant un léger relief, essentiellement sur les membres inférieurs, ou sur le siège.
  • Des taches ressemblant à celles apparaissant après une piqûre d'ortie (papule ortiée)
  • Des douleurs des articulations. Il s'agit de polyarthrite (inflammation des articulations), localisée essentiellement aux membres inférieurs généralement associée à des épanchements articulaires.
  • Des douleurs abdominales le plus souvent violentes s'accompagnant de vomissements et diarrhées, quelquefois on constate la présence de sang dans les selles, ou de méléna. Le terme méléna désigne l'évacuation par l'anus de sang noir, mélangé ou pas aux selles.

Physiopathologie 

Le purpura rhumatoïde de Schônlein-Hénoch est une variété du purpura, se caractérisant par une atteinte des minuscules vaisseaux (capillaires), et que certains considèrent être le résultat d'un problème allergique. Il s'agit d'un purpura qui concerne essentiellement l'enfant et plus rarement l'adulte, et qui se manifeste par des poussées au niveau des jambes et des fesses.

En effet, l'autre caractéristique de ce type de purpura et qu'il remonte presque jamais au-dessus de la ceinture, ce qui peut différencier éventuellement d'autres variétés de purpuras. Généralement les articulations des membres inférieurs gonflent et deviennent douloureuses (arthralgies). Le patient se plaint, quelquefois également, de douleurs abdominales à cause du purpura intestinal. Il s'agit de minuscules hémorragies survenant au niveau de la muqueuse intestinale, c'est-à-dire de la couche de cellules qui tapisse l'intérieur des intestins.  Au final, si le patient se plaint de douleurs abdominales, et qu'apparaît au même moment un purpura, il est possible qu'il s'agisse d'un purpura rhumatoïde de Schönlein-Henoch.

Quelquefois le diagnostic d'appendicite, est avancé parcequ'il n'apparaît pas de purpura au niveau des membres inférieurs. Assez fréquemment la maladie entraîne l'apparition d'un ou plusieurs accès de purpuras, évoluant sans complications en quelques semaines, et ne laissant aucune trace, aucune séquelle. Quelquefois le purpura de Schönlein-Henoch évolue, moins favorablement, vers des complications telle qu'une atteinte rénale objectivée par la présence d'albumine ou de sang à l'intérieur des urines. L'évolution peut se faire, dans ce cas, vers une atteinte rénale à type d'insuffisance rénale.

On constate des dépôts d'immunoglobulines de type A, visibles par immunofluorescence à l'intérieur du tissu atteint.

D'autre part l'inflammation des vaisseaux (vascularite) est considérée comme leucocytoclasique. Ceci signifie qu'il existe des dépôts, à l'intérieur des parois des vaisseaux, des débris de granulocytes (variété de globules blancs) qui sont fragmentés.

1 commentaire pour "Purpura rhumatoïde de Schönlein-Henoch"

Portrait de CAPPE Martine Blanche
J'aime 0

est-ce que cette maladie se transmet d'un être à l'autre sans aucune relation sexuelle ?

Commentez l'article "Purpura rhumatoïde de Schönlein-Henoch"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.