Préservé : Symptômes

1

Physiologie 

La théorie de la mutation est à la base de l'évolution des espèces et s'oppose à la doctrine de l'évolution continue de Darwin. Le terme conservé (en anglais preserved) utilisé en génétique désigne les séquences génétiques qui n'ont pas subi de mutation pendant toutes l'évolution. C'est le cas entre autres de homéobox.

Le terme homéotique tiré du grec homoibs : semblable, identique, en anglais homœotic et en américain : homeotic a trait au devenir embryologique de chaque segment du corps : le métamère. L'embryologie étudie le développement de l'embryon, nom donné au fœtus, de la fécondation (pénétration d’un spermatozoïde dans un ovule) jusqu’à la fin du troisième mois de grossesse. Cette phase correspond aux premiers stades de développement et de modifications  ayant pour résultat  les prémices d’un être humain. Elle est suivie de la période fœtale proprement dite, qui dure jusqu’à l’accouchement.

Un gène homéotique est un gène à l'origine ou si l'on préfère responsable de la segmentation du corps de l'embryon. Sa découverte a eu lieu chez la mouche drosophile. Chez cet animal la mutation homéotique permet de transformer un organe en un autre, par exemple une paire d'antennes en une paire de pattes. Ces gènes contiennent la séquence homéobox.

Aucun commentaire pour "Préservé"

Commentez l'article "Préservé"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.