Presbyophréne, presbyophrénie : Symptômes

1

Physiopathologie 

La polynévrite alcoolique s'accompagne quelquefois de presbyophrénie, c'est le cas entre autres au cours de la psychose polynévritique de Korsakoff dont l'évolution est péjorative.

La polynévrite alcoolique appelée également neuropathie carentielle, est une pathologie neurologique liée à une atteinte du système nerveux entraînant une dégradation de la myéline (substance grasse formant la gaine des cellules nerveuses : neurones) du système nerveux périphérique (système nerveux excepté le cerveau et la moelle épinière).

Elle est due à la responsabilité importante des facteurs diététiques, et avant tout à la carence en vitamine B1. La polynévrite alcoolique correspond à une complication d'une intoxication alcoolique sévère et ancienne. Une autre cause de sa survenue, est l'absorption en quantité insuffisante de protéines par rapport à une ration hydrocarbonée (sucre entre autres) excessive.

Aucun commentaire pour "Presbyophréne, presbyophrénie"

Commentez l'article "Presbyophréne, presbyophrénie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.