Pneumonie réticulée hypertrophique : Symptômes

Physiopathologie 

Lors de la pneumonie réticulée hypertrophique, la prolifération de tissu conjonctif (tissu de soutien de l’organisme comprenant du collagène, des fibres élastiques) peut également survenir, à l’origine d’un étouffement des capillaires (petits vaisseaux sanguins), et de la diminution du volume des alvéoles pulmonaires.

La pneumonie réticulée hypertrophique, s’observe dans certains cas :

  • De tuberculose pulmonaire.
  • De collagénose (maladie auto-immune au cours de laquelle le patient fabrique des anticorps contre ses propres tissus).
  • D’une atteinte cardiaque se caractérisant par une diminution du calibre des valves cardiaques gauches (mitrale).
  • Une hypertension artérielle pulmonaire (augmentation de la tension à l’intérieur des vaisseaux des poumons).

Aucun commentaire pour "Pneumonie réticulée hypertrophique"

Commentez l'article "Pneumonie réticulée hypertrophique"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.