Pneumonie à mycoplasme : Examen médical

1

Analyses médicales 

Lors de la prise de sang on note :

  • Augmentation de la vitesse de sédimentation.
  • Augmentation du taux de protéines C. réactive dans le sang.
  • Mise en évidence de mycoplasma pneumoniae à partir de sécrétions de l’appareil respiratoire.
  • Dosage des anticorps par la méthode dite de la fixation du complément, la plus largement utilisée.

Tous ces résultats ne sont pas suffisamment précoces, et ne permettent pas de prendre des décisions thérapeutiques.

Le test des agglutinines froides (agglutination des hématies : globules rouges du patient) est positif chez environ 80 % des malades durant la première, et la deuxième semaine, malheureusement de fausses réactions positives sont parfois observées, au cours de certaines maladies virales comme la rubéole, la mononucléose infectieuse, et d’autres maladies comme certaines pneumonies dues à des adénovirus entre autres. 

Aucun commentaire pour "Pneumonie à mycoplasme"

Commentez l'article "Pneumonie à mycoplasme"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.