Pneumocystose : Examen médical

1

Examen médical 

Le diagnostic est fait par la radiographie, qui montre des modifications des tissus au niveau des hiles pulmonaires (zone d’entrée des vaisseaux et des nerfs dans les poumons).

La radiographie des poumons montre la présence de pneumonies unilatérales interstitielles diffuses, avec infiltration pulmonaire réticulo-nodulaire. Chez certains patients on rencontre également, des images de verre dépoli.

Analyses médicales 

Le diagnostic n'est pas toujours aisé à obtenir chez les patients souffrant du sida, et qui reçoivent d'autre part, un traitement antirétroviral (un médicament destiné à lutter contre le virus responsable du sida). En effet, le germe est un hôte fréquent des voies aériennes des malades atteints du sida, et il n'est pas obligatoirement la cause de la pneumonie du patient souffrant de sida.

La réaction de polymérisation en chaîne c'est-à-dire la PCR, permet également d'identifier l'acide désoxyribonucléique contenu dans Pneumocystis carinii.

Grâce à la microscopie électronique il est possible de mettre en évidence le germe responsable. On le trouvera dans les expectorations (crachats), ou dans le matériel que l'on a pu récupérer, grâce à l'endoscopie, c'est-à-dire à la visualisation directe de l'intérieur de l'appareil respiratoire.

Le lavage bronchoalvéolaire, surtout, permet de poser le diagnostic. Il consiste à faire pénétrer à l'intérieur, un liquide puis à le respirer, et à l'analyser. Il montre également, la présence de Pneumocystis carinii . Les spécialistes en biologie utilisent la coloration argentique, ou l'immunofluorescence, permettant de détecter des kystes grâce aux anticorps monoclonaux. Ces kystes ont une dimension allant de 5 à 9 µ de diamètre, et sont généralement regroupés en ce que les spécialistes appellent des nids d'abeilles.

Aucun commentaire pour "Pneumocystose"

Commentez l'article "Pneumocystose"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.