Plaque dentaire : Symptômes

Physiopathologie 

Plus précisément, la plaque dentaire est un enduit collant de coloration blanchâtre, qui vient se déposer à la surface des dents et des gencives. Elle est susceptible d'entraîner des pathologies affectant certains tissus (ensemble des cellules constituant un organe) des dents entre autres. Il s'agit essentiellement :

  • Du cément (couche de tissu osseux recouvrant la racine de la dent).
  • De l'os alvéolaire.
  • De la gencive.

L'alvéole est la cavité située dans le maxillaire (chacun des deux os composant les mâchoires où vient se loger la racine des dents).
La bactérie en cause est streptococcus mutans. Ces microbes transforment le sucre en acide lactique, qui finit par ronger l'émail. Lorsque la plaque dentaire persiste trop longtemps à la surface des dents, elle finit par se calcifier et constituer le tartre, qui est un dépôt constitué de phosphate de calcium.

La plaque dentaire est également à l'origine de la formation de caries.

Aucun commentaire pour "Plaque dentaire"

Commentez l'article "Plaque dentaire"