Phospholipides (anticorps anti-phospholipides) : Traitement

1

Traitement 

Il comprend avant tout la prévention des thromboses, qui repose sur l'administration très prolongée d'anticoagulants comprenant les antivitamines K (substance naturelle ou synthétique entrant en compétition, dans l'organisme, avec la vitamine K et en contrariant l'action). 

Pour avoir une certaine efficacité, les résultats de la prise de sang doivent montrer un INR entre 3 et 3,5 permettant une baisse significative de la récidive thrombotique.

L'INR (ratio international de normalisation) permet de surveiller si ce traitement antivitamines K est bien adapté.

L'utilisation de l'héparine ne se fait que dans certaines circonstances, qui exposent le malade à un risque élevé de survenue de thromboses. 

Pour les femmes enceintes, on propose actuellement une prévention des pertes fœtales, par l'utilisation de l'aspirine à la dose de 100 mg par jour, pendant toute la durée de la grossesse, associée ou pas, suivant la décision de l'obstétricien, à l'administration d'héparine par voie sous-cutanée.

1 commentaire pour "Phospholipides (anticorps anti-phospholipides)"

Portrait de Mililou
J'aime 0

S'il vous plait es que les anti coprs anti phoholipides sont toujours associé à une maladie auto immune ?? Merci

Commentez l'article "Phospholipides (anticorps anti-phospholipides)"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.