Phlébite (généralités) : Cause

Cause 

  • Suites d'une intervention chirurgicale (essentiellement du petit bassin, des membres).​
  • Alitement prolongé.
  • Suites d'un accouchement.
  • Immobilisation des membres (résines, plâtre, etc...).
  • Compression veineuse trop intense ou trop longue.
  • Voyage en avion (avec impossibilité de remuer les jambes)​.
  • Cathétérisme (pénétration d'un tube long et mince à l'intérieur d'un organe creux afin d'explorer celui-ci) du cœur par voie veineuse.
  • Cancer.
  • Troubles de la coagulation sanguine.
  • Contraceptifs oraux (contenant des oestrogènes).
  • Traitement substitutif de la ménopause.
  • Certaines maladies cardiaques (insuffisance cardiaque entre autres)​.
  • Hémopathies (maladies du sang).

Il existe des facteurs qui favorisent la survenue de thrombophlébite :

  • En premier lieu les troubles de la coagulation d'une femme durant sa grossesse sont un des facteurs importants. Le plus souvent il s'agit d'hypercoagulabilité c'est-à-dire d'un excès de la capacité de coagulation du sang, qui est induit par la grossesse. C'est la raison pour laquelle il est nécessaire de doser certains facteurs (substances présentes dans le sang), et en particulier les facteurs de coagulation des premières semaines de la grossesse jusqu'à l'accouchement
  • Une baisse de l'activité fibrinolytique (capacité que l'organisme possède pour détruire les caillots sanguins qui se produisent naturellement dans la circulation sanguine) apparaît à partir de la 11ème semaine de grossesse.
  • Un autre problème lié à la grossesse et susceptible de favoriser la survenue d'une thrombophlébite est la perte de tonicité des parois des veines, qui gênent la circulation de retour accentuée par le fait que l'utérus est augmenté de volume. Ceci peut correspondre au syndrome de Cockett. Ce syndrome associe l'existence de reliquats embryonnaires à l'intérieur des veines au niveau de la veine iliaque primitive gauche et une compression de celles-ci par l'artère iliaque primitive droite ce qui est favorisé par la grossesse étant donné l'accentuation de la lordose, c'est-à-dire le creusement de la colonne vertébrale lombaire autrement dit la partie basse de la colonne vertébrale.
  • Les autres facteurs susceptibles de favoriser la survenue de thrombophlébite sont essentiellement une récidive du même type de problème, c'est-à-dire la récidive d'une embolie déjà survenue chez la même patiente.
  • Les varices, la survenue d'hémorragies, et l'allaitement prolongé durant la grossesse sont des facteurs favorisant la survenue de thrombophlébite.
  • Enfin la grande multiparité (femmes ayant eu beaucoup d'enfants), ainsi que la stérilisation tubaire, l'inhibition de l'allaitement ainsi que l'obésité sont également des facteurs susceptibles de favoriser la survenue de thrombophlébite.
  • Ce sont les phlébites superficielles qui sont les plus fréquentes. Les patientes souffrent généralement de varices des membres inférieurs et, quand on les examine, il est possible de voir des cordons veineux superficiels douloureux, c'est-à-dire des veines non plus relativement droites, mais torturées et qui occasionnent parfois des douleurs et de l'inflammation.

Aucun commentaire pour "Phlébite (généralités)"

Commentez l'article "Phlébite (généralités)"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.