Paralysie faciale périphérique : Évolution

1

Complications de la maladie 

Le plus souvent l'évolution de la paralysie faciale est favorable. Celle-ci guérit au bout de six à huit semaines.
Quelquefois, néanmoins, il persiste des séquelles, avec en particulier des difficultés, et parfois même une impossibilité à fermer les paupières. Ceci survient généralement parce que la maladie n'a pas été prise en charge médicalement suffisamment tôt.

En ce qui concerne les autres causes de paralysie faciale (tumeur, diabète, sclérose en plaques, otite, fracture du rocher, infections diverses), le pronostic est directement lié à la cause.

Aucun commentaire pour "Paralysie faciale périphérique"

Commentez l'article "Paralysie faciale périphérique"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.