Pancréatite chronique : Cause

Cause 

Les causes de la pancréatite chronique sont :

  • L'alcoolisme chronique est source de pancréatite chronique, chez environ 80 % des patients.
  • Une origine génétique a également été mise en évidence. Il s' agit d'une mutation du gène qui code (donne des ordres au niveau des chromosomes pour la fabrication de certains protéines), pour la protéine CFTR (voir mucoviscidose). Ce mauvais fonctionnement génétique est à l'origine d'une obstruction des différents canaux, situés à l'intérieur du pancréas, et quelquefois d'une inflammation chronique que l'on considère comme idiopathique (maladie se développant d'elle-même). On constate également, d'autres types de mutation qui s'observent soit après la survenue d'une autre maladie telle que la mucoviscidose, s'associant à une atteinte des poumons avant tout, soit après la perte d'élasticité, et du fonctionnement normal du pancréas comme cela survient au cours de la fibrose kystique du pancréas. Quelquefois on observe l'absence congénitale des canaux déférents, s'accompagnant d'une stérilité. Au niveau des testicules ces canaux font suite à l'épididyme, en prenant la forme d'une épingle à cheveux.
  • La pancréatite aiguë ou suraiguë est secondaire à une digestion du pancréas par lui-même (autodigestion), ce qui aboutit progressivement à une inflammation, c'est-à-dire à un oedème (collection de liquide) accompagné ou pas, d'une nécrose pancréatique (mort du tissu composant le pancréas), dont l'intensité et la gravité sont variables. Les principales causes de pancréatite sont l'alcoolisme et la migration d'un calcul dans les voies transportant la bile. A l'origine de cette affection on trouve une déformation, voire une sténose (diminution du calibre) du canal de Wirsung situé à l'intérieur du pancréas et servant à transporter différentes enzymes utilisées par l'organisme pour digérer les aliments.
  • Une augmentation du taux de calcium dans le sang quelquefois à la suite d'une hyperparathyroïdie ou d'une hyperlipidémie c'est-à-dire une augmentation du taux des lipides (corps gras) dans le sang peuvent également être source de pancréatite chronique.
  • Des séquelles du cancer du pancréas, ou de lithiase biliaire (calculs de la vésicule biliaire) sont également susceptibles d'entraîner une pancréatite chronique.
  • Le pancréas divisum de Opie ou pancréas divisé, en anglais divisum, correspond à une malformation se caractérisant par l'absence de fusion des canaux de cette glande au cours de l'embryogenèse, c'est-à-dire de l'édification du pancréas chez l'embryon. L'ouverture de ces orifices se fait sous forme séparée, dans la deuxième partie du duodénum. Pour certaines équipes médicales, cette malformation favoriserait la survenue de pancréatites aiguës récidivantes, ou chroniques.
  • Les autres causes de pancréatites chroniques sont :
    • Le Kwashiorkor (enfant et adulte jeune).
    • Les gastrectomies (ablation de l'estomac).
    • Le gastrinome (tumeur de l'estomac).
    • L'hémochromatose (troubles au sens large de l'assimilation du fer par l'organisme).
    • La déficience en alpha antitrypsine (variété d'enzymes).
    • Une ablation du pancréas.
    • Un traumatisme de l'abdomen.
    • Un syndrome de Shwachman.
  • Enfin, dans certains cas il peut s'agir d'une femme présentant sans raison une pancréatite chronique.

Aucun commentaire pour "Pancréatite chronique"

Commentez l'article "Pancréatite chronique"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.