Pachygyrie : Évolution

1

Evolution de la maladie 

  • Le plus souvent, la survie ne dépasse pas les deux premières années.
  • Il existe néanmoins des formes moins sévères, où les déformations sont moins importantes (volume du crâne, visage), et qui s’accompagnent d’un retard mental moins marqué. Ces enfants sont également capables d’acquérir un langage et de marcher. Ils présentent malgré tout, des crises d'épilepsie relativement fréquentes.

Aucun commentaire pour "Pachygyrie"

Commentez l'article "Pachygyrie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.