Ozone : Évolution

1

Evolution de la maladie 

Toutes les intoxications à l'ozone ne sont pas pathologique. De ce sont les expositions répétées ce gaz qui sont responsables d'abord d'une aggravation progressive des symptômes respiratoires. On constate à partir de 48 heures d'expositions maximum une intoxication puis par la suite une récupération vers le cinquième jour. C'est la raison pour laquelle on parle de phénomène de tolérance.Les intoxications les plus graves entraînent des troubles ventilatoires obstructifs (diminution de la pénétration de l'air dans les poumons) pour lesquels une exploration fonctionnelle respiratoire est nécessaire.Dans certains cas on constate la survenue d'œdème pulmonaire (les alvéoles pulmonaires sont noyées par une certaine quantité de sérosité empêchant l'oxygénation normale du sang).Enfin, plus rarement, l'évolution est péjorative.

Aucun commentaire pour "Ozone"

Commentez l'article "Ozone"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.