Oestradiol : Symptômes

Physiologie 

L’oestradiol est la plus active des trois hormones oestrogènes dans l’organisme. Elle est libérée après la stimulation par une autre hormone : l’hormone folliculostimulante lutéinisante (FSH et LH) sécrétée par l'hypophyse

Son taux est variable au cours de la vie d’un individu :  

  • Jusqu’à la puberté, il est relativement bas, puis s’élève dès l’arrivée du cycle menstruel.
  • Au cours du cycle menstruel lui-même il est élevé durant la première moitié, puis diminue dans la seconde moitié.
  • Au cours de la ménopause, ce taux est à nouveau très bas. Durant cette période, l’hormone est fabriquée en petite quantité à partir des androgènes (hormones mâles), à l’intérieur du tissu adipeux (graisseux).

Il est en relation directe avec l’apparition des caractères sexuels secondaires :

  • Tissu adipeux et sa répartition.
  • Libido.
  • Développement des organes génitaux externes (vagin, vulve), internes (utérus et trompes) et des seins.

Lors de la grossesse, le taux d’oestradiol s’élève et reste important jusqu’à l’accouchement. 

Chez l’homme, le taux d’oestradiol est relativement bas, et s’élève quelquefois en cas  d’hépathopathies (affections du foie).

Aucun commentaire pour "Oestradiol"

Commentez l'article "Oestradiol"