Ocytocique : Examen médical

1

Technique médicale 

Les ocytociques sont représentés par l'ocytocine, c'est-à-dire une molécule synthétisée par l'organisme naturellement et stockée dans la posthypophyse, c'est-à-dire la partie postérieure de l'hypophyse, puis sécrétée par l'hypothalamus. D'autres molécules voisines et analogues de l'ocytocine sont :

  • La méthylergométrine qui est dérivée de l'ergot de seigle.
  • La spartéine.
  • Les prostaglandines (dinoprostone et dinoprost).

Le rôle des ocytociques est d'accroître la force, l'intensité, et la fréquence, des contractions de l'utérus. L'ocytocine et la spartéine, ont une indication au moment de l'accouchement quand la parturiente (la femme qui accouche), ne présente pas de contractions ou bien quand celles-ci ne sont pas suffisamment intenses, ou encore anarchiques, c'est-à-dire surviennent de manière inefficace. 

La méthylergométrine possède une indication quand l'utérus ne se rétracte pas, après l'accouchement et quand le foetus est expulsé, ou bien en cas d'hémorragie après l'accouchement, voire un curetage ou un avortement.

Les prostaglandines sont employées afin de provoquer le travail quand l'enfant est décédé à l'intérieur de l'utérus (mort intra-utérine).

 

1 commentaire pour "Ocytocique"

Portrait de miri
J'aime 0

Le mode d'utulisation?

Commentez l'article "Ocytocique"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.