Nucléotomie percutanée : Examen médical

Technique médicale 

Techniquement, cette opération nécessite une hospitalisation de 2 à 3 jours. On estime actuellement le pourcentage de bons, voire de très bons résultats, à environ 75%. Pour certains patients, ceux-ci ce ne sont obtenus qu'au bout d'un mois à peu près.

La nucléolyse est pratiquée par un rhumatologue ou un radiologue. Il s'agit d'injecter la papaïne par voie postéro-latérale, c'est-à-dire en arrière de la colonne vertébrale et sur le côté. L'intervention dure environ une vingtaine de minutes, et le patient est sous anesthésie légère, et non générale. Pour cela, l'anesthésiste utilise des médicaments à base de neuroleptiques, qui permettront au patient de rester couché sur le côté. On considère la nucléolyse comme un échec lorsqu'un mois après l'intervention aucun signe de rémission n'a été observé.

Aucun commentaire pour "Nucléotomie percutanée"

Commentez l'article "Nucléotomie percutanée"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.