Nosologie : Examen médical

Examen médical 

Les examens paracliniques comportent au minimum une radiographie du thorax.

Analyses médicales 

L'analyse de sang permet de connaître le nombre de globules blancs. Les hémocultures sont des techniques de laboratoire dont le but est de mettre en évidence la présence ou l'absence de micro-organismes (bactéries entre autres) dans le sang. Elles sont essentiellement utilisées dans les états de septicémie (dissémination de germes pathogènes dans tout l'organisme par l'intermédiaire du sang). Le but de l'hémoculture est d'identifier les germes responsables (bactéries) et donc de mettre en évidence les antibiotiques actifs contre ces germes. Pour cela les microbes sont mis dans un milieu de culture adapté à leur croissance. L'antibiogramme élaboré à la suite des résultats de l'hémoculture est le tableau indiquant le degré de sensibilité du germe aux différents antibiotiques.

Pour la réalisation d'une hémoculture, il faut environ 20 ml de sang provenant d'une veine (le plus souvent au pli du coude). Le prélèvement de sang doit être effectué dans des conditions d'asepsie (sans microbe) rigoureuses. Celui-ci est recueilli dans deux flacons différents. Le premier est appelé flacon aérobie car il contient de l'oxygène et est enrichi en gaz carbonique. Le deuxième flacon est appelé anaérobie (ne contient pas d'oxygène). Parfois le prélèvement est effectué au moment d'un frisson qui peut être le signe du passage d'une bactérie dans le sang.

Un examen cytobactériologique des urines (ECBU)
Un dosage des transaminases (enzymes)
Et dans certains cas un examen des crachats, des selles ou d'autres liquides de l'organisme (recherche de Clostridium difficile)
Une hypophosphorémie (baisse du taux de phosphore dans le sang parfois secondaire perfusion de glucose (liquides sucrés) sont à l'origine d'une baisse des capacités de défense des globules blancs et du même coup d'une maladie nosocomiale.
Des médicaments utilisés contre les ulcères de l'estomac (antiacides) peuvent être à l'origine d'une diminution du taux de phosphore dans le sang.

Forum : discussions concernant "Nosologie"

  • je suis nouveau sur ce forum.

    J'ai bien lu quelques articles au sujet des gamma GT, certains articles m'ont profondément choqué.
    Ces articles laissent sous-entendre que les personnes ayant un nombre élevé de gamma GT sont des alcooliques mais cet état ils ne veulent pas l'avouer à leur entourage....

  • Bonjour,

    J'ai depuis 2 mois des crises que j'ai identifié comme étant de type "colique hépatique", ce qui m'a poussé à consulter.
    Après une échographie de la vésicule, on m'a découvert des calculs (petits)
    et j'ai dans le même temps fait un bilan hépatique sanguin.
    Le résultat sanguin...

  • Bonjour,

    Je suis inquiète, mes gamma gt sont passés de 146 en février à 371 à la fin mai.

    J'ai longtemps eu un taux élevé. Dans les années 90 j'avais environ un taux de 70- 80. À cette époque je prenais de l'alcool avec grand plaisir. En septembre 2001 mon taux de gamma GT est monté à 141. La panique...

  • bonjour
    voici mon problème
    le 7/08/09 mes analyses sanguine montre un taux de
    transa(sgot-asat) à 34UI/l au lieu des 31
    transa (sgpt-alat) à 47UI/l au lieu des 31
    gamma gt à 160 UI/l au lieu des 36
    nouvelles analyses de controle le 25/08:
    transa (sgot-asat) à 31 UI/ldonc...

  • Bonjour, voici mon problème :
    il y a maintenant huit ans lors d'une visite médicale d' embauche et donc agrémentée d'un contrôle sanguin, fût décelé un taux de gamma GT de 152 UI/l.
    Ce qui m'imposa une biopsie révélatrice d'un "foie gras". Plaisanterie mise à part, en effet mon foie produirait des gamma...

Lancez une discussion sur le forum
Autres articles sur le sujet "Nosologie"

Aucun commentaire pour "Nosologie"

Commentez l'article "Nosologie"