Normochrome : Symptômes

1

Physiopathologie 

L'hémoglobine est une protéine, plus précisément une hétéroprotéine qui est fabriquée par les érythroblastes, c'est-à-dire les jeunes globules rouges. Plus précisément ce sont des cellules nucléées (possédant un noyau alors que les globules rouges matures et circulant dans la circulation sanguine, ne possèdent pas de noyaux) de la moelle osseuse, précurseur des hématies (globules rouges). Cette hétéroprotéine est constituée :

  • D'une partie protéique que l'on appelle la globine, elle-même est constituée de quatre chaînes polypeptidiques qui sont identiques deux à deux. Chaque chaîne se combine à une molécule d’hème. 
  • L'hème, appelé également hématine réduite, est donc la partie de l'hémoglobine constituée par la porphyrine cyclique, et par du fer bivalent, c'est à ce niveau que va se fixer l'oxygène. La porphyrine est un pigment de structure polycyclique qui joue un rôle primordial dans les phénomènes respiratoires. On parle de porphyrines ferrugineuses pour désigner l'hème et l'hématine.

Pour les spécialistes en hématologie, l'hémoglobine possède une structure spatiale de nature globuleuse, présentant des régions hélicoïdales qui sont séparées par des sillons. Les hèmes sont à l'intérieur de poches qui sont situées à la surface de la molécule où vient se fixer l’oxygène. Elle se charge d’oxygène (appelé également oxyhémoglobine), puis en délivre dans les tissus quand la pression (partielle) d’oxygène est faible.

Aucun commentaire pour "Normochrome"

Commentez l'article "Normochrome"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.