Nodule pulmonaire isolé : Examen médical

1

Examen médical 

  • La radiographie du thorax ainsi que la tomographie permettent de mettre en évidence un nodule qui n'a pas grossi depuis deux ans ce qui signe sans doute sa bénignité.
  • Le scanner hélicoïdal, en comparaison avec l'imagerie médicale provenant de la radiographie va permettre de détecter un plus grand nombre de nodules pulmonaires.
  • La tomographie par émission de positons c'est-à-dire la tête utilisant le 18 fluorodésoxyglucoses (FDG), va permettre la réalisation d'une imagerie métabolique afin de différencier les lobules pulmonaires isolés d'autres affections du poumon. Cet examen autorise au final, de faire la différence entre nodules bénins et nodules malins. La différence entre les deux types de nodules étant par ailleurs difficile à obtenir.
  • La bronchoscopie c'est-à-dire la visualisation de l'intérieur des bronches est nécessaire quand le nodule dépasse 2 cm de diamètre.L'étude des expectorations (glaire rejetée par les poumons) comporte la cytologie c'est-à-dire la nature des cellules expectorées c'est-à-dire rejetées au moment de la toux entre autres. La recherche du bacille de Koch pour la tuberculose doit être effectuée également.
  • La ponction transthoracique à l'aiguille permet un prélèvement du nodule, à condition que celui-ci soit situé en périphérie. Les cellules provenant du nodule peuvent être de cette façon analysées.
  • La recherche d'une tumeur de départ est essentielle également ainsi que la thoracotomie exploratrice qui est quelquefois le seul moyen de porter un diagnostic de certitude.

Différents tests cutanés sont nécessaires pour mettre en évidence une éventuelle maladie infectieuse (tuberculine pour la tuberculose, histoplasmine pour l'istoplasmose et coccidioïdine pour la coccidioïdose).

Aucun commentaire pour "Nodule pulmonaire isolé"

Commentez l'article "Nodule pulmonaire isolé"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.