Névrome : Traitement

1

Traitement 

  • Le traitement d'un névrome de Morton consiste à diminuer la symptomatologie douloureuse en prescrivant des anti-inflammatoires non stéroïdiens (ne contenant pas de corticoïdes), ou un inhibiteur de la cyclo-oxygénase.
  • La physiothérapie est quelquefois efficace.
  • Les applications locales de chaleur ou de froid apportent quelquefois un soulagement au patient.
  • La mésothérapie peut être essayée, elle ne comportera pas de corticoïdes.
  • Les infiltrations de corticoïdes sont classiquement utilisées. Le placement correct de l'aiguille pour l'injection d'un névrome de Morton ne peut être effectué que par une main habilitée et entraînée,pendant que le clinicien injecte lentement le produit, l'aiguille est enfoncée de la surface dorsale du pied vers la surface plantaire de celui-ci. Le nerf digital plantaire est situé du côté dorsal, c'est la raison pour laquelle l'aiguille doit être avancée jusqu'à presque la surface plantaire du pied. Ensuite, elle est retirée et le point de piqûre est comprimé de façon à éviter l'apparition d'un hématome.
  • Quand les traitements précédemment cités sont insuffisants, il est parfois nécessaire d'intervenir chirurgicalement en procédant à l'excision de la lésion. La technique porte le nom de neurectomie par voie dorsale. Elle permet, dans environ 90 % des cas, une guérison définitive de la maladie. Dans certains cas, on constate par la suite une hypoesthésie (perte de la sensibilité) liée à l'intervention chirurgicale. Celle-ci n'est pas gênante dans la majorité des cas. Quelques récidives sont néanmoins possibles et bénéficieront d'un traitement médical symptomatique tel qu'il est décrit ci-dessus.

Aucun commentaire pour "Névrome"

Commentez l'article "Névrome"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.