Névrome : Examen médical

1

Examen médical 

  • Les examens de laboratoire et plus particulièrement l'hémogramme, la vitesse sédimentation et la recherche d'anticorps antinucléaires, permettent d'éliminer d'autres affections rhumatologiques.
  • L'imagerie par résonance magnétique nucléaire (I.R.M.) des métatarsiens doit se faire quand il existe un doute diagnostique. Cet examen complémentaire permet de visualiser le névrome et d'écarter une compression osseuse par une tumeur ou une bursite (inflammation des bourses séreuses).
  • La scintigraphie constitue le dernier examen complémentaire intéressant. Ceci peut éventuellement être utile pour identifier une ou plusieurs fractures du métatarse, ou d'un os sésamoïde qui serait passée inaperçue au cours de la radiographie simple du pied.

Consultation médecin 

L'examen physique est susceptible de reproduire les douleurs ressenties par le patient. Il est nécessaire pour cela de comprimer la face latérale de l'ensemble de l'avant-pied à la manière de chaussures trop étroites.

Chez quelques patients, on constate ce que l'on appelle une hypoesthésie, c'est-à-dire une diminution des sensations, à la face latérale des orteils mais ceci est relativement inconstant.

Lorsque le patient marche, il adopte parfois une attitude antalgique, c'est-à-dire une position pour ne pas souffrir. Il cherche toujours à soulager le pied du poids de son corps.

Aucun commentaire pour "Névrome"

Commentez l'article "Névrome"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.