Neuropathie optique : Examen médical

1

Examen médical 

L'examen du fond d'oeil met en évidence une papille normale, ou bien odémateuse (infiltrée de liquide).

Quelquefois celle-ci apparaît hémorragique, atrophiée (diminuée de volume) et se présente sous une coloration pâle.

Enfin la papille est quelquefois déprimée c'est-à-dire qu'elle présente un creux en son centre.

Les réflexes pupillaires sont susceptibles de disparaître.

Ce sont les réflexes présidant à l'ouverture et à la fermeture de la pupille. Ils sont directement sous les ordres de la quantité de lumière qui pénètre dans les yeux. Il s'agit d'une contraction de la pupille qui est provoquée par la pénétration d'un faisceau lumineux à travers celle-ci, ou par la vision d'un objet qui se rapproche.

Grâce au potentiel évoqué visuel, correspondant à l'enregistrement de l'activité des fibres nerveuses permettant la vision, le diagnostic est confirmé.

L'IRM et la ponction lombaire font partie du bilan pour ce type de pathologie. Ils permettent de rechercher des signes en faveur d'une sclérose en plaques.

Aucun commentaire pour "Neuropathie optique"

Commentez l'article "Neuropathie optique"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.