Neuroblastome : Examen médical

1

Examen médical 

Les examens complémentaires pour un neuroblastome sont  :

  • L'échographie.
  • La tomodensitométrie.
  • L'imagerie par résonance magnétique nucléaire c'est-à-dire l'I.R.M. permettent de mettre évidence la tumeur et éventuellement les métastases. 
  • La scintigraphie qui utilise le métha-iodo-benzyl-guanidine à l'iode 123 semble être un des meilleurs examens pour visualiser l'extension de la tumeur? et surtout pour bien cermer l'évolution du neuroblastome. Cette technique par rapport à l'I.R.M, semble meilleure.

Consultation médecin 

L'examen du jeune patient montre le plus souvent :

  • Une masse palpable quelquefois.
  • Une hépatomégalie progressive (augmentation du volume du foie). Quand cette augmentation hépatique existe ou en moment de la naissance il s'agit du syndrome de Pepper.
  • La présence de pétéchies (petites taches rouges violettes) et quelquefois même un hématome du visage (autour des yeux) s'accompagnant pas d'une exophtalmie (sortie des globes oculaires de leur logement). Ces symptômes font partie de la tumeur de Hutchinson.

Analyses médicales 

  • Les analyses de sang mettent quelquefois en évidence une anémie ou une thrombopénie (diminution du nombre des plaquettes).
  • Les analyses d'urine objectivent un taux de catécholamines (adrénaline noradrénaline) et d'acide vanylmandélique élevé.
  • Le dosage de l'énolase neurone spécifique (NSE) montre des variations du taux dont la normale est inférieur à 2,5 nanogrammes par millilitre ou picrogrammes par litre. Les dosages répétitifs d'énolase permettent de suivre l'évolution de la maladie sous traitement.

Aucun commentaire pour "Neuroblastome"

Commentez l'article "Neuroblastome"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.