Neurinome de l'acoustique : Évolution

Evolution de la maladie 

L'augmentation du volume (qui se fait lentement) du neurinome dans la cavité de l'oreille interne provoque les signes suivants :

  • Fourmillements.
  • Douleurs au niveau du visage, dues à une atteinte de la région du nerf trijumeau au niveau de la face.
  • Paralysie de la zone du visage correspondant à l'innervation par le nerf facial, entraînant une atteinte des muscles faciaux.
  • Anesthésie de la cornée du côté du neurinome.

L'exérèse chirurgicalec'est-à-dire l'intervention par l'équipe neurochirurgicale va permettre de préserver la fonction faciale, c'est-à-dire les mouvements et les sensations au niveau du visage, ainsi que la fonction auditive (perception normale des sons). Néanmoins on constate, chez certains patients, des récidives parfois (mais pas dans tous les cas) dans un délai de 20 à 20 ans.

La radiochirurgie stéréotaxique c'est-à-dire précisément l'utilisation des rayons pour détruire la tumeur, en positionnant le patient dans un appareil immobilisant totalement la tête, permet ainsi d'orienter les rayons destructeurs de la tumeur, à des endroits bien précis du crâne, et assure un contrôle à long terme de la tumeur.

2 commentaires pour "Neurinome de l'acoustique"

Portrait de almo
J'aime 0

bonjour ,
Opéré en 2011 à l'age de 58 ans ,j'ai perdu l'audition à l'oreille opérée.Je n'ai ressenti aucune douleur ,pas de symptomes apres opération tout était au top.Le proff. qui m'a opéré à changé de région et mis à part un controle scaner au bout de six mois , je n'ai aucun suivi médical et je désire savoir si c'est normal,merci

Portrait de ManuR
J'aime 0

Bonsoir,
J'ai été opérée en 2013 à l'^ge de 13 ans. J'ai un suivi par IRM à : 6 mois, 1 an, 3 ans, 5 ans, 7 ans et 10 ans (pour le moment). Je pense que vous devriez voir avec un neurologue s'il est nécessaire ou non d'avoir un suivi plus long.
Bonne soirée

Commentez l'article "Neurinome de l'acoustique"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.