Mort subite du nourrisson : Cause

1

Cause 

  • Enfant couché sur le ventre. À ce sujet, depuis qu'il est demandé aux parents de coucher les nourrissons sur le dos (décubitus dorsal) et à condition qu'il n'y ait pas de reflux gastro-oesophagien, le nombre des morts subites du nourrisson a été divisé par deux.
  • Atmosphère enfumée de la pièce où dort l'enfant
  • Troubles neurologiques ou respiratoires
  • Infection virale
  • Infection bactérienne
  • Période hivernale (les morts subites du nourrisson semble multiplieées par un facteur 3 voire 4 durant l'hiver)
  • Reflux gastro-oesophagien
  • Troubles respiratoires à type d'apnée
  • Antécédents psychiatriques chez la mère

Prévention 

Un mort subite du nourrisson est un traumatisme très important pour les parents et l'entourage familial ainsi que les proches. Ceci est lié au sentiment de culpabilité qu'éprouvent ces personnes.

Le plus souvent, les parents, les personnes responsables de la surveillance (nourrice, grands-parents, amis) du nourrisson se sentent coupables de négligence et surtout de n'avoir pas remarqué un symptôme qui aurait pu éviter le décès du nourrisson.

Il est nécessaire, au cours de la prise en charge thérapeutique, plus précisément psychothérapeutique, des personnes concernées par cette épisodes douloureux et traumatisants de bien expliquer que la mort subite du nourrisson se distingue des autres malaises graves du nourrisson par le fait que celle-ci n'attire pas l'attention et qu'il était donc impossible de prévoir la survenue par une surveillance plus attentive ou par un traitement potentiel.

Le rôle majeur de l'équipe psychothérapeutique est de déculpabiliser en indiquant à l'entourage qu'il n'a aucune part de responsabilité dans ce qui est survenu.

Aucun commentaire pour "Mort subite du nourrisson"

Commentez l'article "Mort subite du nourrisson"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.