Morphée profonde : Symptômes

Physiopathologie 

Lors d'une morphée profonde on constate un épaississement :

  • Des fibres de collagène en profondeur de la peau.
  • Quelquefois même de l'hypoderme qui est la couche de cellules située en dessous de la peau, associée à une inflammation et à une accumulation d'une variété de leucocytes comme :

La morphée panscléreuse touche essentiellement l'enfant, et débute avant l'âge de quatorze ans. Elle est à l'origine d'une mutilation qui se caractérise par :

  • Un durcissement de la couche moyenne de la peau.
  • Un durcissement du fascia des muscles jusqu'à l'os des membres, du tronc, du visage, et parfois même du cuir chevelu.
Autres articles sur le sujet "Morphée profonde"

Aucun commentaire pour "Morphée profonde"

Commentez l'article "Morphée profonde"