Méthode de Besredka : Examen médical

1

Technique médicale 

Plus précisément la méthode de Besredka qui consiste à injecter de quart d'heure en quarts d'heure 1/10 10 millilitre puis un quart de millilitre puis le reste de la dose, est essentiellement utilisée quand le produit injecté est un sérum d'origine animale. En effet, dans ce cas il existe un risque de survenue d'un choc anaphylactique. Le choc allergique, ou choc anaphylactique, est une réaction allergique extrêmement violente provoquant une forte perturbation de la circulation sanguine qui entraîne un état de choc avec une chute très brutale de la tension artérielle mettant en danger les organes vitaux, notamment le coeur et le cerveau.

La dose injectée est fractionnée et l'injection de la plus grande quantité de sérum est précédée, à des intervalles et à des dosages qui varient, d'une ou de plusieurs injections d'une très petite quantité du sérum équivalent.

Il s'agit d'une technique qui est de moins en moins utilisée. Ceci est lié au fait que l'emploi thérapeutique de plus en plus large de sérum humain permet de supprimer les risques de survenue d'accidents sériques. Un accident sérique survient au cours d'une maladie sérique ou d'un choc anaphylactique.
 

Aucun commentaire pour "Méthode de Besredka "

Commentez l'article "Méthode de Besredka "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.