Mésentérite rétractile : Symptômes

Symptômes 

Les symptômes d'une mésentérite rétractile sont :

  • Au début, on constate une nécrose adipeuse prédominante, qui à ce stade est encore possible à diagnostiquer.
  • Ensuite, alors que la nécrose commence à envahir les tissus de voisinage et que l'inflammation devient chronique, on assiste à l'apparition d'une panniculite mésentérique (inflammation du tissu graisseux sous-cutané, appelé également pannicule adipeux).
  • C'est quand la nécrose s'installe définitivement qu'apparaît la mésentérite rétractile.​
  • Asthénie (fatigue plus ou moins importante).
  • Etat subfébrile (accompagné d'une température plus ou moins intense) dans la majorité des cas.
  • Douleurs abdominales.

Physiopathologie 

De nature inflammatoire, la mésentérite rétractile est une affection chronique dont on ne connaît pas avec précision l'origine. Elle occasionne la rétraction locale ou diffuse du mésentère, et associe une nécrose (destruction tissulaire) qui s'étend progressivement, provenant du tissu graisseux, et qui aboutit à une lipodystrophie (en anglais lypodystrophy) de type inflammatoire, qui est un mauvais fonctionnement des cellules adipeuses (graisseuses) entrant dans la composition de ce type de tissu. Sa caractéristique majeure est la pénétration à l'intérieur de ce tissu, d'une variété particulière de globules blancs :

Progressivement, le tissu ainsi colonisé perd son élasticité naturelle (physiologique) pour devenir fibreux.

Diagnostic différentiel 

La mésentérite rétractile ne doit pas être confondue avec : 

Aucun commentaire pour "Mésentérite rétractile"

Commentez l'article "Mésentérite rétractile"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.