Méningite chez l'enfant : Symptômes

1

Symptômes 

Les symptômes, lors des premières phases, sont similaires dans la méningite bactérienne et virale.

Les symptômes de la méningite cérébro-spinale sont plus aigus et leur évolution est plus rapide. En effet celle-ci se fait parfois en quelques heures.

Le syndrome méningé (ensemble de symptômes survenant au cours d'une méningite) et caractérisant une méningite à liquide purulent comprend :

  • Une hyperthermie (élévation de la température) survenant rapidement
  • Des maux de tête
  • Des douleurs et une raideur de la colonne vertébrale
  • Des photophobies (sensation pénible quand le patient regarde la lumière)

Le nourrisson atteint par une méningite purulente présente les symptômes suivants :

  • Nez pincé
  • Regard fixe
  • Somnolence inhabituelle et comportement également inhabituel : le nourrisson hurle s'agite, il  devient différent à tout et n'a plus de tonus.
  • Teint grisâtre
  • Gémissements, plaintes et comportement anormal. Quelquefois le simple fait de l'effleurer fait hurler le nourrisson.
  • Vomissements et difficultés à s'alimenter
  • Fièvre d'apparition brutale et constante.
  • Convulsions parfois

Chez l'enfant plus âgé les symptômes sont :

  • Violents maux de tête
  • Photophobie (la lumière est insupportable)
  • Gène aux bruits

Physiopathologie 

La méningite du nouveau-né est quelquefois difficile à reconnaître. En effet les signes que présente l'enfant sont quelquefois banals, il peut s'agir :

  • D'une perte d'appétit
  • De difficulté à prendre le biberon
  • De refus du sein
  • De vomissements survenant par épisode
  • Épisodes fiévreux plus ou moins importants. Une méningite peut évoluer sans hyperthermie et quelquefois même avec une températurecorporelle basse.

La méningite cérébro-spinale est le résultat d'une infection par une bactérie du nom de méningocoque. Cette méningite constitue une urgence qui débute brutalement par une hyperthermie importante (fièvre élevée) et l'apparition de taches sur les membres inférieurs. Ces taches ressemblent à des bleus de taille plus ou moins importante. La méningite cérébro-spinale est une urgence qui nécessite une intervention très rapide. En effet chaque heure qui passe met en danger l'enfant qui doit recevoir un antibiotique spécifique. D'autre part l'ensemble des membres de la famille et l'entourage à l'école doit également recevoir le même type de traitement à titre préventif.

Les méningocoques en cause sont :

  • Les méningocoques du groupe A et C que l'on trouve plus particulièrement dans certains pays d'Afrique du Nord (Maghreb). Les individus devant se rendre dans ces pays nécessitent donc une vaccination contre le ces germes.
  • Le méningocoque du groupe B. Ce type de méningocoque est plus fréquent que les précédents en France et susceptibles d'entraîner une méningite cérébro-spinale pour laquelle il n'existe pas de vaccination. Les méningocoques responsables de la méningite cérébro-spinale du groupe B sont présents chez 10 à 15 % des enfants scolaires au niveau de la gorge et du nez . Les méningocoques sont difficilement détectables chez ces enfants.

Aucun commentaire pour "Méningite chez l'enfant"

Commentez l'article "Méningite chez l'enfant"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.