Mémoire à long terme : Symptômes

1

Physiologie 

Selon un grand nombre de neuropsychologues (Tulving et Eustache) la mémoire à long terme est constituée de plusieurs types de mémoires :

  • La mémoire déclarative correspondant aux souvenirs disponibles que chacun a en lui.
  • La mémoire explicite que l'on est capable de retrouver consciemment comme des faits, des dates, et des événements.
  • La mémoire procédurale correspondant à des procédures comme son nom l'indique, à des stratégies, et que l'on utilise sans en être conscient, par exemple pour faire du vélo.
  • La mémoire déclarative a elle-même été divisée en plusieurs types de mémoires :
    • La mémoire épisodique qui correspond à l'enregistrement des événements du passé de l'individu, et qu'il est possible de tester en lui demandant de retenir des mots (test des mots de Rey).
    •  La mémoire sémantique qui correspond à un enregistrement des connaissances générales que possède un individu sur le monde qui l'entoure, ses concepts, ses règles, son langage. Selon le moment, et selon ce que l'on désire effectuer, un individu fait appel à l'une ou à l'autre des mémoires, ou bien entendu à toutes les mémoires ensemble. Si l'on prend l'exemple de l'art de préparer un repas, on comprend qu'il est nécessaire de faire appel à la mémoire épisodique, en ce qui concerne le souvenir de l'épisode de l'apprentissage, et à la mémoire sémantique qui fait appel à une connaissance générale des aliments. 
    • La mémoire procédurale est également utilisée, en l'occurrence par habitude d'utilisation des différents couverts nécessaires à la préparation du repas.

Aucun commentaire pour "Mémoire à long terme"

Commentez l'article "Mémoire à long terme"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.