Mastocytose : Évolution

1

Evolution de la maladie 

La mastocytose cutanée, et plus particulièrement sa forme urticaire pigmentaire, guérit le plus souvent avant l'adolescence sans laisser de séquelles.

La mastocytose systémique évolue vers la prolifération maligne des mastocytes et leur pénétration à l'intérieur de la moelle osseuse.

  • Le foie est également concerné ce qui aboutit à une augmentation du volume de celui-ci (hépatomégalie).
  • L'estomac peut éventuellement être infiltré par un grand nombre de mastocytes également ce qui est susceptible d'entraîner l'apparition d'ulcère gastroduodénal.
  • L'intestin et d'autres tissus peuvent également être concernés par la prolifération maligne. Dans ce cas on constate l'apparition de diarrhée (en cas d'atteinte intestinale).
  • Il est également possible d'observer l'apparition d'une anémie ou la présence de mastocytes à l'intérieur de la circulation sanguine du foie et de la moelle osseuse. Quand le patient souffre d'atteinte osseuse cela se traduit par l'apparition d'arthralgies c'est-à-dire de douleurs articulaires dont la découverte se fait le plus souvent grâce à la radiologie. Il est également possible de doser, dans les urines, la quantité d'histamine et de ses dérivés qui est élevée.

Aucun commentaire pour "Mastocytose"

Commentez l'article "Mastocytose"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.