Maladie ou syndrome de Rosai et Dorfman : Symptômes

1

Diagnostic différentiel 

Il ne faut pas confondre le syndrome de Rosai et Dorfman avec :

  • Un lymphome malin (maladie de Hodgkin, Sézary).
  • Un istiocyte langerhansien. La différence avec cette pathologie se fait grâce à la mise en évidence des déterminants antigéniques CD1a à la surface des cellules de la lésion sur le prélèvement fixé ou congelé ou des granules de Birbeck en microscopie électronique.

Aucun commentaire pour "Maladie ou syndrome de Rosai et Dorfman"

Commentez l'article "Maladie ou syndrome de Rosai et Dorfman"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.