Maladie inflammatoire pelvienne : Traitement

Traitement 

Les traitements d'une maladie inflammatoire pelvienne sont : 

  • Le repos au lit est très important.
  • Il est également nécessaire d'éviter les rapports sexuels durant la durée de l'infection.
  • Le partenaire, quand il s'agit d'une maladie sexuellement transmissible, doit être également soigné pour ne pas déclencher une réinfection mutuelle.
  • Quand il y a stérilet, il faut éventuellement le retirer. 

Le suivi est également important. Les risques de rechute ne sont pas rares et la persistance des symptômes amène à re consulter le spécialiste qui éventuellement demandera des examens supplémentaires (scanner ou I.R.M.). 

Certaines patientes présentent des abcès dont les antibiotiques ne viennent pas à bout. C'est la raison pour laquelle en cas d'échec, il est quelquefois nécessaire d'intervenir chirurgicalement, et de drainer le pus. 

Pour les cas les plus graves, il faut procéder à un acte chirurgical surtout quand le traitement antibiotique par voie intraveineuse ne guérit pas la patiente, et ne fait pas baisser la fièvre. Ceci est indiqué en cas d'éclatement d'abcès, dont la conséquence est l'envahissement de pus à l'intérieur de l'utérus, voire des organes de voisinage.

Aucun commentaire pour "Maladie inflammatoire pelvienne"

Commentez l'article "Maladie inflammatoire pelvienne"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.