Maladie de Tako-Tsubo : Examen médical

Examen médical 

  • Les analyses de sang et en particulier le dosage de la troponine, ont une élévation de cette protéine musculaire, et en particulier la troponine T qui est l'une des trois variétés de la troponine I cardiaque (TnTc et Tnic) dont le dosage immunoenzymatique (méthode de laboratoire utilisant l'immunologie et des enzymes) contribue au diagnostic de la nécrose du myocarde (infarctus), et de l'état de mal angineux (syndrome de menace) qui correspond à une insuffisance d'irrigation du myocarde appelée également angine de poitrine ou angor instable.
  • On constate également une élévation de la métanéphrine et de la normétanephrine.
  • La coronarographie est normale.
  • On ne constate pas d'autres lésions et en particulier sur les troncs épicardiques susceptibles d'expliquer la ballonisation, et les difficultés de contractions du muscle cardiaque, et plus particulièrement de la pointe du cœur.
  • Le reste des examens complémentaires et en particulier la fraction d'éjection ventriculaire, est inférieure à 40 %. La fraction d'éjection est la partie du sang qui est contenue dans un ventricule, et qui n'est pas éjecté en totalité à chaque contraction ventriculaire que l'on appelle également systole.
  • Le rapport entre la partie qui est éjectée et le volume total du sang contenu dans un ventricule (volume télédiastolique), c'est-à-dire le volume de son contenu dans le ventricule pendant la diastole (instant où le ventricule se remplit), constitue un indice permettant d'apprécier la performance du ventricule. Normalement cet indice est voisin de 0,67 soit 67 %. Un indice normal va de 60 à 75 %.

Aucun commentaire pour "Maladie de Tako-Tsubo "

Commentez l'article "Maladie de Tako-Tsubo "