Maladie de Still-Chauffard : Traitement

1

Traitement 

Les traitements de la  maladie de Still-Chauffard sont :

Il a essentiellement pour but de soigner les symptômes de la maladie. L'enfant devra prendre de l'aspirine et des corticostéroïdes (cortisone) soit localement, sous forme de pommade (essentiellement dans les formes oligoarticulaires), soit par comprimé en traitement général (plutôt dans les formes polyarticulaires et systémiques).

Il faut prévenir les parents des effets secondaires et indésirables importants des corticostéroïdes généraux : une prise de poids, et parfois un retard de croissance. L'emploi de corticostéroïdes locaux par injection n'a aucun effet indésirable chez l'enfant.

Il existe des traitements de fond des maladies rhumatismales (les sels d'or, la Pénicillamine). Ce médicament donne d'excellents résultats, avec un délai de 2 à 3 mois, mais entraîne des effets indésirables ou des accidents dans 30 % des cas environ. Ils sont plus fréquents ou plus sévères que ceux des sels d'or. Pour cette raison, certains médecins réservent la pénicillamine aux formes plus sévères ou plus anciennes de la polyarthrite rhumatoïde ou aux échecs de la chrysothérapie (utilisation des sels d'or).

Il existe des effets indésirables pendant toute la prescription :

  • Troubles digestifs, à type de nausées, vomissements, anorexie, perte du goût (que l'on appelle en terme médical agueusie).
  • Problèmes de peau et de muqueuse (tissu recouvrant l'intérieur du système digestif entre autres).
  • Démangeaisons (prurit) et apparition de rougeurs.
  • Troubles rénaux : une protéinurie isolée doit être recherchée systématiquement tous les 15 jours au moins. Pour certains médecins, il faut interrompre le traitement avec Pénicillamine quand la protéinurie est supérieure à 1 g/24 h.
  • Manifestations pulmonaires : pneumopathie interstitielle ou bronchiolite (inflammation des bronchioles terminales) oblitérantes (obturant en les voies aériennes), pouvant régresser à l'arrêt du traitement.
  • Troubles hématologiques (problème touchant le sang) :
    • Une thrombopénie (baisse du nombre de plaquettes
    • Une leucopénie (baisse des globules blancs).
    • Une agranulocytose (augmentation d'une variété de globules blancs appelés polynucléaires : ayant plusieurs noyaux) peuvent apparaître brutalement. Il est donc nécessaire de surveiller l'hémogramme (les globules rouges et les globules blancs) toutes les semaines au début, puis tous les 15 jours, puis 1 fois par mois environ.
  • Troubles immunitaires nécessitant parfois l'arrêt du traitement : ils se traduisent par l'apparition de facteurs antinucléaires (contre le noyau des cellules).
  • Troubles cliniques nécessitant l'arrêt du traitements :
    • Lupus induit.
    • Myasthénie (affection touchant les muscles et se caractérisant par une fatigabilité anormale des muscles permettant les mouvements entraînant un épuisement progressif de la force musculaire).
    • Dermatomyosite (maladie inflammatoire des muscles striés, c'est-à-dire des muscles permettant les mouvements, et de la peau).
    • Thyroïdite (inflammation de la glande thyroïde).
    • Anémie hémolytique (anémie secondaire à une destruction des globules rouges). ​
    • Pemphigus (maladie dermatologique se caractérisant par l'apparition de bulles sur l'épiderme qui est la couche superficielle de la peau). ​Dans les cas où la réponse a été très favorable, il est légitime de poursuivre le traitement pendant une durée difficile à fixer.
  • Les uvéites latentes (sans symptômes), il faut entreprendre un traitement par corticostéroïde local (collyres), souvent très long (plusieurs semaines à plusieurs mois). Ce traitement requiert une surveillance ophtalmologique très étroite.
  • Parfois, il est utile de recourir à la chirurgie et de faire une synovectomie, c'est-à-dire enlever les membranes synoviales des articulations, puis effectuer un réalignement articulaire, et parfois, ultérieurement, entreprendre la pose d'une prothèse.

Forum : discussions concernant "Maladie de Still-Chauffard"

  • ... les lecture effectuer sont très intéressante, je vient verre vous pour avoir votre avis sur mon problème que je rencontre depuis 4 ... l5-Saillie discale focale postéro para médiane gauche d'aspect conflictuel avec la racine S1 gauche comprimant la racine S1 gauche ...
  • ... les lecture effectuer sont très intéressante, je vient verre vous pour avoir votre avis sur mon problème que je rencontre depuis 4 ... l5-Saillie discale focale postéro para médiane gauche d'aspect conflictuel avec la racine S1 gauche comprimant la racine S1 gauche ...
  • ... les lecture effectuer sont très intéressante, je vient verre vous pour avoir votre avis sur mon problème que je rencontre depuis 4 ... l5-Saillie discale focale postéro para médiane gauche d'aspect conflictuel avec la racine S1 gauche comprimant la racine S1 gauche ...
Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Maladie de Still-Chauffard"

Commentez l'article "Maladie de Still-Chauffard"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.