Maladie de Parkinson : Évolution

Evolution de la maladie 

L'évolution se fait dans 50 % des cas vers la démence (altération irréversible grave du psychisme, et des facultés mentales), sur cinq ans environ. Elle commence par de petits tremblements au repos, puis progressivement le malade évolue vers un état grabataire, qui l’oblige à garder le lit.

Les problèmes infectieux et cutanés viennent émailler cette évolution, associant des troubles de l’élocution, et de la déglutition, qui devient de plus en plus difficile.
Insidieusement, une dépression s’installe, accompagnée de troubles de la mémoire, de confusion et de démence (avec perte de mémoire).
Ces manifestations psychologiques sont susceptibles d'être associées à des épisodes de délire (de persécution), et de confusion qui nécessitent un placement.

Ce type de symptômes psychiatriques touche environ 10 à 15 % des parkinsoniens. Habituellement leur évolution est prise en charge par un traitement, à base de neuroleptiques (psychotropes).

Malheureusement, les neuroleptiques aggravants le syndrome parkinsonien, le traitement de ces manifestations psychotiques est difficile dans ce cas.

Complications de la maladie 

  • Il s'agit essentiellement de la survenue d'escarres, et de pneumonies dues au mauvais fonctionnement du système neuro-végétativif entre autres (dysrégulation neurovégétative).
  • Les modifications psychiques, qui sont le résultat généralement du traitement, aboutissent à une dépression, et à un isolement social.
  • A un stade avancé les confusions mentales, et la démence qui ne surviennent que rarement, aggravent cette situation sociale.

Aucun commentaire pour "Maladie de Parkinson"

Commentez l'article "Maladie de Parkinson"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.