Maladie de Mljet : Évolution

Evolution de la maladie 

L'évolution de cette kératodermie de type Meleda peut se faire vers un pseudo-aïnhum. Ce nom générique est donné aux affections des extrémités (mains ou pieds) : acromélalgie, acropathie, maladie de Raynaud (voir ces termes). Cette affection des pays chauds est considérée comme une trophonévrose. Une trophonévrose est l'ensemble des affections se traduisant par des troubles trophiques (nutrition et développement d'un tissu ou d'un organe) sans aucun rapport à une pathologie bien définie du système nerveux.

Certains patients présentent quelquefois un déficit intellectuel. On a remarqué que les patients atteints par cette variété de kératodermie été souvent issu d'une consanguinité (mariage entre membres d'une même famille).

Pour les spécialistes le diagnostic clinique est une kératodermie palmoplantaire diffuse transgrediens et progrediens.

Aucun commentaire pour "Maladie de Mljet"

Commentez l'article "Maladie de Mljet"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.